En navigant sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte

Episode 5 : L'été chez Villa Minna

Episode 5 : L'été chez Villa Minna

Un peu de technique avec ce 5ème épisode de Vis Ma Vigne au Villa Minna Vineyard, qui vous racontera ce qui se passe dans les chais, à l'ombre du soleil provençal estival !

Le bâtonnage, mais qu’est ce que ça peut bien être ?
Vous auriez pu le deviner en faisant confiance en vos talents de linguiste: il s’agit d’utiliser un bâton ! Oui mais pour quoi faire ? Tout simplement pour mélanger le contenu des barriques dans lesquelles sont élevés les vins. Le bâton est en Inox et peut parfois avoir une chaîne au bout (ce n’est pas le cas chez Villa Minna) afin de bien balayer l’ensemble de la cuve quand on remue. Chez Villa Minna, on bâtonne le rouge une fois par mois, et le blanc tous les 15 jours. Il s’agit d’un choix du vigneron, certains peuvent bâtonner plus souvent ou pas du tout.
Le but de l’opération est de faire remonter les lies fines. On parle alors pour ces vins d’élevage sur lies fines. Bâtonner permet de redonner de l’oxygène. Emil explique que si on ne bâtonne pas un blanc, on risque d’avoir de la réduction (qui survient quand un vin manque de contact avec l’air).  L’équipe goûte régulièrement le contenu des barriques, et peut décider de bâtonner plus souvent si il y a un peu de réduction.
D’un point de vue gustatif, les vins gagnent en complexité et en gras. Il faut donc bien doser la fréquence, afin de garder un bel équilibre.
Plus de 100 barriques sont à remplir ! Emil y passe un après midi entier à chaque fois.

L’ouillage, mais qu’est ce que c’est que ça ?
Il en profite pour également faire l’ouillage. Donc j’en profite pour vous en parler aussi, comme ça vous aurez appris deux fois plus de choses aujourd’hui. Cette opération qui s’effectue tous les 15 jours (comme le bâtonnage des blancs si vous avez bien retenu ;) est toute simple: on remplit la barrique au maximum, avec du vin provenant des cuves.
Pour protéger le vin de l’oxydation (qui survient quand le vin a trop de contact avec l’air), il faut que le liquide monte jusqu’au bouchon, et Emil prend soin de nettoyer ensuite afin que les barriques ne soient pas trop tachées, puisque quand c’est plein et qu’on referme, ça coule !


Mais pourquoi donc faut il remplir les barriques ?
A cause de la part des anges ! La part des quoi ? Aller on est lancés, je vous raconte ça aussi ! Derrière cette expression poético-romantique se cache une réalité scientifico-physique: une partie du vin s’évapore ou est absorbée par la barrique pendant cette période d’élevage. C’est d’ailleurs cette part des anges qui fait que les vins jaunes, pour lesquels on ne fait pas d’ouillage, sont vendus dans des bouteilles plus petites … On en reparlera !



Et l’ébourgeonnage, ça vous parle ?
Emil lui, nous parle aussi de ce qui se passe dans les vignes à cette période de l’année: l’ébourgeonnage. Il s’agit d’une sorte de nettoyage des vignes, en enlevant les sarments qui ne donnent pas, pour garder ceux qui font le raisin. On évite ainsi de perdre en concentration, et on aère les vignes pour qu’il n’y ait pas de problème de pourrissement. Pour Emil, le cépage le plus long à ébourgeonner est le Cabernet, qui pousse beaucoup, alors que la Syrah n’a presque pas besoin de ce nettoyage. Il en fait un peu tous les matins tant qu’il ne fait pas trop chaud. Cette opération lui permet également de repérer les vignes qui ont besoin de palissage en cette saison, pour ne pas tomber, et pour que les grappes soient mieux aérées.



En conclusion, l’été on ne prend pas vraiment de vacances quand on fait du vin ! D’autant que c’est aussi la saison des soirées de Minna à ne pas manquer, avec les vins du domaine au verre, de la musique live et de quoi grignoter. La prochaine c’est le 25 Août, et si vous avez envie de plus de soirées autour du vin, on en a listé pas mal ici.

Si vous avez des soirées oenotouristiques à nous conseiller dans le coin, on prend aussi... Très beau mois d'août à tous !

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: