En navigant sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte

Hee Joy - Le coup de coeur Spiced Rhum de Simplement Vin

Hee Joy - Le coup de coeur Spiced Rhum de Simplement Vin

Au Rhum Fest Marseille, il y avait plein de belles choses ! Nous y étions en force le 7 novembre, pour bosser doublement pour vous: sélectionner de nouvelles bouteilles pour les fêtes de fin d'année et préparer notre Salon des Spiritueux du 2 décembre.

Et on voulait vous parler de notre coup de coeur, qui sera d'ailleurs à déguster lors du salon...

Les gens
Hee Joy a été créé par 3 Français, dont un Barman particulièrement connu des londoniens ! Il s'agit donc à la fois de faire du bon rhum, et de proposer des options pour la mixologie !


Le procédé
Chez Hee Joy, le vieillissement se fait sur place (Jamaïque, Trinidad ou Guyana) et l'assemblage se fait en charente. Le but de l'assemblage est pour eux de retrouver la complexité de vieux rhums.
Les Rhums sont ensuite transférés dans de vieux fûts de cognac et élevés pendant 8 mois.

L'épice
Les spiced rhums sont une petite catégorie de rhums, qui monte, qui monte, qui monte !
Il s'agit en fait de rhums auxquels on ajoute un peu de sucre et un peu d’épice, par macération. Ici, la réglisse, un arôme naturel donc. Un choix qui relève d'une volonté d’offrir cette option saveur aux mixologues, la réglisse seule étant peu fréquente.

Le petit +
Le sucre utilisé est du sucre d’agave !

Le cocktail
La bouteille nous offre même la recette (pas très) secrète d'un cocktail 100% approuvé Simplement Vin tellement il est simple à réaliser: Le Ginger Joy:  1 dose de Hee Joy Spiced Rhum + 3 doses de Ginger beer + 2 quarts de citron vert pressés que l'on jette dedans...

Enjoy !

En résumé un rhum qu'on apprécie aussi bien seul que pour faire un cocktail, avec une signature bien particulière ! Mais pour être sûrs, on le re-dégustera avec vous lors de notre Salon le 2 décembre.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: