En navigant sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte

Episode 8: Fin d'année, chez Villa Minna

Episode 8: Fin d'année, chez Villa Minna
On a beau dire que le terroir, la vigne, la taille, sont des piliers essentiels de la qualité d’un vin, on ne peut pas s’empêcher de se demander ce qui se passe dans l’intimité des domaines lorsqu’il faut faire les assemblages ! Même si on est loin d'Harry Potter dans ses cours de potion, il y a des choses à savoir, des choses à sentir, des compétences à réunir pour permettre à un vignoble de s’exprimer au mieux dans la bouteille. 
Voilà comment ça se passe chez Villa Minna, généralement courant novembre !
Pour l’assemblage du millésime 2014 (Villa Minna garde ses rouges 2 ans en barrique), l’équipe est au complet, et on fait même appel à des renforts: Edmond, un ingénieur de la chambre d’agriculture (à la retraite maintenant) est présent, ainsi que Laurence Santiago qui est oenologue.
Emil prélève un panel d’échantillons de tous les cépages, ainsi que du reliquat assemblé de l’année précédente (la quantité autorisée dans le nouveau millésime est limitée par la réglementation).
La première étape consiste à goûter chaque cépage pour évaluer les propriétés de chacun et voir ce qu’il pourra apporter au résultat final. 
Cette année par exemple, le premier assemblage test s’est révélé un peu faible en tanins, et la syrah étant plutôt riche de ce côté là, la proportion en a été augmentée.
Ce premier test que fait l’équipe est un assemblage qui reflète exactement la récolte de l’année, en pourcentage de cépages. Il est rare que cet assemblage soit celui qui est retenu au final, mais c’est quand même arrivé, en 2012 !
Laurence et Edmond interviennent sur des points techniques, en essayant d’imaginer la façon dont le vin va évoluer, à faisant attention à l'acidité volatile, ou aux défauts que pourrait avoir le vin.
J’imagine naturellement que c’est Jean Paul qui a finalement le dernier mot, mais Meryl m’explique que jusque là, tout le monde est toujours tombé d’accord sur le bon assemblage ! Ceci dit, il peut y avoir quelques hésitations, et Jean Paul aime garder 3 petites bouteilles pour faire un choix définitif en fonction de la façon dont ils ressentent ensuite le vin au cours du repas du soir.
Si vous avez suivi l’épisode précédent, vous savez que les barriques du millésime 2014 sont à ce stade passées en cuve pour laisser la place au 2016. Emil précise que cette année, comme il y a la place, les cépages restent séparés chacun dans une cuve, même après que l’assemblage ait été décidé. Cela permet d’harmoniser le contenu des différentes barriques  (du même cépage). 
L’assemblage définitif du futur Minna 2014 se fera en réalité environ 2 mois avant la mise en bouteille qui se fait à la fin du printemps, pour laisser le temps au vin de se stabiliser avant la mise en bouteille qui intervient au début de l’été.
Maintenant que je sais tout sur les secrets de l’assemblage, j’en profite pour demander ce qui est à l’ordre du jour pour décembre. Emil et Arnaud m’expliquent qu’ils passent actuellement leurs journées à inspecter les vignes pour vérifier l’état des palissages, et nettoyer les pieds de vigne à la pioche. Le domaine se prépare également à accueillir du monde pour les portes ouvertes qui ne vont pas tarder, et après, ils espèrent procéder à la taille du mourvèdre avant la fin de l’année. C’est toujours la première parcelle à y passer, mais la taille se poursuivra ensuite de janvier à mars, comme je vous l’ai déjà raconté l’année dernière dans cet article !
Oui, vous avez bien compris, ça veut dire que notre saga Villa Minna se termine ! J’espère que vous aurez eu autant de plaisir que moi à suivre ce domaine hors norme toute l’année, et que vous aurez pu découvrir au passage ses superbes vins atypiques. 
Je ne ferme pas pour autant la porte à la rubrique Vis ma Vigne, car je suis sûre que le domaine aura  d’autres moments forts à partager avec nous. Après avoir parlé 100% vin, pourquoi pas vous entraîner en pleine soirée d’été ou d’hiver au domaine avec musique live et tapas locales, revenir sur la nouvelle cuvée Minna en blanc, disponible depuis peu, ou suivre l’équipe en déplacement sur un salon ?!
A très vite donc, et merci à toute la famille pour leur patience, leurs explications, leur disponibilité, leur gentillesse, et leur bon vin !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: